Poésie de Joseph Inguimberty

AFFICHE INGUIMBERTY WEB Site bis

Samedi 16 et Dimanche 17 septembre, Journées Européennes du Patrimoine : Tarif unique aux deux expositions : 3 € au lieu de 6,50 €

Exposition jusqu'au 12 novembre 2017, le Musée Regards de Provence met à l’honneur l’exposition Poésie de Joseph Inguimberty, peintre originaire de Marseille (1896-1971). Son parcours artistique est un regard croisé entre la Provence et l’Indochine.

Cette exposition réunit près de 80 œuvres, liées à ses vingt années passées en Indochine, illustrant paysages, travailleurs dans les rizières, scènes de vie, intimités des femmes, et d’autres révélant l'activité portuaire de Marseille, des paysages des calanques, de l’arrière-pays provençal, de la Côte d’Azur jusqu'à la frontière italienne.

Son œuvre incarne deux vies et expériences hors du commun, que sont celles de l’hôte du delta tonkinois et du peintre de la Provence. Deux pays : deux lumières et deux natures, qui révèlent pourtant les mêmes qualités fondamentales, le même souci de franchise d’une œuvre intense, solide et sensible à la fois. Il s’inscrit dans la double filiation des paysagistes et des impressionnistes, en restituant une nature franche, une atmosphère traduite directement du motif, une description honnête et poétisée du paysage, entre harmonie et équilibre

Son parcours
Inguimberty nait à Marseille en janvier 1896. Jeune, il intègre l’École des Beaux-arts de Marseille, alors dirigée par Alphonse Moutte et suit parallèlement les cours d’Eugène Senès, architecte en chef de la ville.
A 17 ans, Inguimberty poursuit sa formation à Paris à l’École nationale supérieure des Arts Décoratifs.
Son travail, pour lequel il a déjà obtenu plusieurs récompenses, a été couronné du Prix National de peinture au Salon de 1924. Il obtient des bourses pour voyager dans plusieurs pays du continent européen, et accepte, en 1928, le poste de professeur d’arts décoratifs à l’École des beaux-arts de Hanoï, sous l’impulsion de Victor Tardieu et de l’artiste Nam Son. Il y restera plus de vingt ans, à vivre et travailler au plus près de la jeune génération d’artistes locaux. En 1946, le contexte politique l’oblige à rentrer en France avec sa famille, où il continue sa carrière de peintre. Si l’expérience asiatique a profondément marqué à la fois l’artiste et l’homme, Inguimberty reprend peu à peu sa place dans un monde qui n’est assurément plus celui qu’il a quitté. Il se raccroche à la tradition, à l’expérience, au solide métier acquis avec peine, qui lui permettent de ne pas s’égarer sur le chemin du retour. Ainsi, l’art d’Inguimberty est fait d’un lent labeur, d’une douce constance.

Cette exposition est soutenue par AG2R LA MONDIALE, mécène principal, et la Société Marseillaise du Tunnel Prado Carénage, mécène bâtisseur du musée en 2013.

Le Musée est ouvert du mardi au dimanche, de 10h à 18h.
Samedi 16 et Dimanche 17 septembre, Journées Européennes du Patrimoine : Tarif unique aux deux expositions : 3 € au lieu de 6,50 €
Tarif normal 2 expositions : 6,50 € – Tarifs réduits : 5,50 € – 4,70 € – 2 € – Gratuit pour le Pass Musées et City Pass.

• Visite commentée gratuite, hors groupes, sur réservation le samedi à 10h30 : tarif d’entrée uniquement (6 à 25 personnes maximum)
• Visites commentées pour les groupes sur réservation du mardi au samedi : tarif d’entrée + 6 € / personne (6 à 30 personnes max.)
• Visites commentées, hors groupes, sur réservation : mardi et samedi à 15h : tarif d’entrée + 6 € / personne (6 à 30 personnes max.).

Les commentaires sont fermés.